La communication au service du Groupe

5 février 2021

La communication au service du Groupe

Dans l’univers du BTP, la communication a longtemps été l’apanage des gros groupes.

Elle a permis et permet encore, aussi bien en externe qu’en interne, de rassembler sous une bannière commune des filiales de tailles variées, aux activités diverses et dispersées géographiquement.

De nos jours, la communication tend à intégrer de plus en plus, et à tous les niveaux, l’ensemble des structures du secteur et le Groupe TELLOS ne manque pas l’appel. Focus sur les atouts de la communication, au service du Groupe.

Un levier de diffusion et de mise en place de synergies

Une vision commune qui se construit petit à petit

“On n’est pas Vinci !”, “Ce n’est que de l’image, “Je n’en vois pas l’utilité”… Que de phrases souvent entendues dans le monde du BTP, essentiellement rythmé par les réponses aux appels d’offres publiques, limitant de fait le besoin prospectif… Mais qu’en est-il vraiment ?

Sur le terrain, on constate que la communication “c’est du beurre dans les épinards”. Elle aide à la diffusion et l’intégration des messages, en externe et en interne, en douceur par la répétition, l’esthétisme des supports. On distille…

En interne, l’harmonisation des identités de chaque filiale a permis de mettre en avant leur singularité propre tout en appuyant leur appartenance au Groupe et de travailler sous un étendard commun au besoin.

Intégrer les équipes dans les réflexions autour de la communication, permet d’insuffler “l’esprit Groupe” ! TELLOS va au contact de tous ses salariés pour recueillir l’information au plus près du terrain et la diffuser dans toutes ses sociétés, mais également à l’externe auprès de ses clients, prospects, partenaires… Les personnes et les métiers sont mis sur le devant de la scène.

Résultat : la communication fédère, valorise et fait circuler l’information. Les interlocuteurs extérieurs réagissent aux changements et dans un milieu où ce n’est pas forcément (encore) l’usage, cette pratique dénote très vite favorablement.

C’est un vrai travail de fond qui implique la mobilisation et l’adhésion des publics internes. Les mentalités et les habitudes changent, la communication n’est pas une affaire de taille, mais une affaire d’objectifs et d’intégration dans les process quotidiens…

Une synergie des outils

 “Encore un truc pour de la communication ?”, “Personne ne regarde ça”, “Je perds du temps” ou encore “ Je n’ai pas de temps pour ça”… Et pourtant…

Si nous prenons l’exemple d’un appel d’offre, bien que “l’apparence” ne soit absolument pas le critère de décision d’une attribution, à offre égale la forme de l’offre peut faire basculer la décision car elle sera vecteur d’une image de professionnalisme.

Autre exemple, celui des véhicules marqués ; bien que le marquage d’un véhicule ne permette pas un retour sur investissement direct, le trafic d’une flotte de voitures à l’échelle d’une région avec un message structuré de manière similaire aura forcément un impact de notoriété sur le public.

La communication dans le milieu du BTP

Pour ce faire, il faut concevoir la communication et les supports déployés comme de véritables outils qui doivent intégrer les process quotidiens et ce, à différents stades. Une fois intégrée dans les habitudes de travail, la communication est un investissement temps qui permet d’en gagner ultérieurement.

Chez TELLOS, des fiches de réalisations sont mises en avant via les différents sites internet ce qui implique une collecte de contenu durant les chantiers (photos, descriptifs…), mais chaque filiale et chaque salarié dispose surtout d’une base de données accessible en temps réel pour des mises en avant de références dans les dossiers d’appels d’offres ou un appui lors d’un discours commercial avec un client !

Toute une série d’outils ont été mis en place selon les besoins (gabarits pour les documents à réaliser en interne réponses aux appels d’offre ou note QSE), les possibilités (marquage véhicule), les usages (signalétique chantier, plaquette) et l’air du temps (site internet, réseaux sociaux Linkedin) pour chaque filiale.

signalétique chantier SMTPF

Même si les besoins en communication n’ont pas émergé tout de suite, les outils ont été crées en fonction des demandes de chaque filiale. Une fois réalisés, ils ont été présentés aux autres filiales puis déclinés à discrétion. Leur intégration ne cesse de prendre de l’ampleur.

La communication interne créer du lien et donner vie au Groupe

Un journal interne pour les salariés par les salariés : TELLOS MAG

« Le papier est mort ? », « Il ne sera pas lu ? »… Eh bien, pas du tout ! Le Groupe TELLOS envoie 2x/ ans au domicile de ses salariés un journal interne.

Alors oui, il n’est pas lu par tous d’un bout à l’autre, mais permet de picorer l’information souhaitée et de développer le sentiment de faire partie d’un tout travaillant dans le même sens.

JOURNAL INTERNE TELLOS MAG

Pour satisfaire l’intérêt de tous, différentes thématiques ont été développées autour de différents objectifs :

  • Thématiques : sujets d’innovations, actualités des filiales, informations pratiques (RH, QSE), les « Visage de TELLOS », le carnet rose, les engagements associatifs…
  • Objectifs : mettre des visages sur des noms de personnes qui ne se croisent pas, se tenir informé des prestations et de l’activité de chaque filiale traitées sous un angle plus technique, valoriser le travail des salariés auprès de leur famille et de l’ensemble du Groupe

Des retours terrains sont régulièrement collectés (en partenariat avec le service QSE) afin de perfectionner chaque numéro et de rester proche des attentes des salariés.

Le carnet rose reste à ce jour la rubrique la plus attendue…

Linkedin : un mix entre communication interne et externe

“Les réseaux sociaux pour le BtoB ? Pour le bâtiment ? ” ou encore “Pas de retour sur investissement…laissons tomber”… que d’idées reçues au sujet des réseaux sociaux, encore plus au sujet de Linkedin !

Linkedin est LE réseau social autour de l’univers du travail.

Il permet de diffuser de l’information dite “chaude”, immédiate, et de diffuser les coulisses de certains chantiers. D’ailleurs, de plus en plus de salariés suivent et partagent les contenus sur Linkedin. A ce jour plus de 2 000 personnes suivent les différentes pages du Groupe (en moins de 1 an de mise en place).

Il ne permet certes pas de faire de Business de façon immédiate, mais permet de garder le lien avec les collaborateurs, de diffuser sa Marque employeur, tout en étant valorisé auprès des parties prenantes à l’externe. Idéal pour suivre des retours terrain, le fil d’actualité permet également de se tenir informé des actualités des autres filiales.

*source : https://fr.statista.com/

les chiffres de linkedin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au-delà de tous ces outils mise en place, le Groupe poursuit son développement soutenu au besoin par des actions de communication spécifiques.

Une chose est sûre, digitalisation ou pas, la communication a toute sa place et son intérêt dans l’univers du BTP. Parce que non, la communication n’est pas une perte de temps… à condition de bien la penser.